Appris par corps - Compagnie Un loup pour l'homme

Publié le par nectar.safran@hotmail.fr

 Jeunes Talents Cirques - Théâtre de la Cité internationale Paris

Attention ! Les lauréats de jeunes talents cirque ne présentent que des étapes de travail donc qu'il me soit pardonné de donner volontairement à ces articles une forme plus critique. Qui aime bien, châtie bien !

Alexandre Fray, Frédéric Arsenault

 S'il y a bien une compagnie qui m'a surprise, c'est eux !

Ils commencent tout en douceur par un travail de portée. Dans un premier temps, j'avais vraiment l'impression d'assister à un haïku : un travail épuré avec juste une écriture de portées à deux.

Puis nos deux gars se sont complètement emballés. Sur de la musique rock à fond, ils se sont fait plaisir, lancés dans des portés hard où ils se jetaient simultanément dans les bras l'un de l'autre, avec une jubilation, un enthousiasme très mâle, tout en muscles et technicité époustouflantes.

Ce sont deux beaux techniciens, débordant d'énergie (c'est le moins qu'on puisse dire !). Maintenant il reste à travailler tout le reste : le propos, la matière, l'intention, la scénographie, la mise en scène, l'écriture ... afin de dépasser l'impression " un mars et ça repart ! "

 

-------------------------

 

Entre temps en 2010, j'ai vu le spectacle en entier dans sa forme défintive et rien à voir avec ce qui est décrit ci-dessus. C'est un grand bonheur de voir que des tatônnements puissent finalement trouver un chemin parfaitement cohérent pour une pièce parfaitement maîtrisée. Sans artifices, juste deux corps, deux hommes, juste une matière : le corps à corps. L'écriture, permet de jouer la symbiose et l'affrontement de ces deux forces, deux présences corporelles qui prennent l'espace sans filet.

Allez voir "Appris par corps" . On rentiendra la leçon suivante : il ne peut jamais y avoir de conclusions définitive sur une création en cours.

Publié dans Cirque

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article